ETAM investit l’univers des cosmétiques !

Après la création à l’automne 2013 de la collection Jolies Jambes, puis la création de la collection sportswear Be + au printemps dernier, voilà qu’ ETAM se lance dans l’univers des cosmétiques.

Cosmetipsblog_joliesJambes_ETAM cosmetipsblog

Le 2 octobre prochain, Etam lancera sa ligne beauté en France, Belgique et Pologne. Une première pour la marque qui entend bien attirer une nouvelle clientèle avec cette gamme, présentée une fois de plus par l’égérie chouchou de la maison, Natalia Vodianova.

D’ici au mois de Décembre : 26 des 300 magasins Etam Lingerie, se doteront d’un corner cosmétique. Il s’agit de la mise en application de la stratégie « Beauty thérapie by Etam » magnifiquement orchestrée par la directrice générale Etam Lingerie : Marie Schott. Son souhait étant donc de :

« crée un environnement coloré et glamour mettant en valeur le plus possible de produits. »

La gamme

Pensée depuis 2011, la gamme Etam Beauté compte près de 600 références, partagées en trois concepts bien distincts :

Le maquillage

Cinq zones sont visées

 

  • Les yeux
  • La bouche
  • le teint
  • les ongles
  • le décolleté avec « Oh my decolleté »

Avec Oh my décolleté, on a travaillé un nouvel axe qui est exclusif à Etam. L’idée est d’avoir quelques produits spécifiquement conçus pour travailler cette zone et notamment un duo de poudres, appliquées avec un pinceau qui permet d’avoir un effet push-up. » indique Marie Schott


Le bain
Au total ce sont 13 gammes, baptisées Les Bulleuses, qui s’adressent chacune à un type de femme.

Chaque ligne comprend :

  • un gel douche
  • un baume pour le corps
  • un scrub

Des produits satellites viennent ensuite renforcer l’humeur. Par exemple, la Rêveuse aura une poudre parfumée pour le bain. Pour la Crapuleuse ce sera une huile de massage… La texture des baumes sera également différente en fonction des personnes : celui correspondant à la Boudeuse sera un beurre alors que celui de la Rêveuse sera plus léger.


Les accessoires
Cette gamme comprend une trentaine d’objets dont des pinceaux (visage, yeux…) et des limes à ongles.

C’est la couleur qui permet de voir à quoi cela correspond. Les produits roses seront des produits pour le teint ou le décolleté, les produits bleus pour les yeux… 

Un défi susceptible toutefois de rapporter gros si les clientes adhèrent à ces nouveaux produits ! Pour la directrice générale : Marie Schott, la légitimité d’Etam sur ce nouveau segment ne fait aucun doute.

« Notre connaissance des femmes et de la mode n’est plus à faire : on compte s’appuyer sur ces domaines pour mettre en place ce nouveau business dans nos points de vente »

Car, face à la concurrence ( Sephora, Kiko…), Etam entend se différencier. La marque aurait fait appel à une quinzaine d’experts du cosmétique, « allemands, italiens et suisses – les meilleurs du secteur » qui auraient travaillés d’arrche pied pendant dix-huit mois à l’élaboration d’une offre 100 % européenne. Les produits commercialisés seront les plus aboutis du marché. Car même si la cible reste du « mass-market »,l’offre sera traitée avec les codes du luxe. » Une orientation traduite jusque dans le packaging, qu’Etam a voulu chic et épuré. Tous les produits possèdent leur emballage cartonné, de façon à les mettre davantage en valeur.

Côté prix, Etam reste fidèle à son coeur de cible, les femmes âgées de 18 à 25 ans. La marque ne vendra pas ses produits au-dessus de 16 euros.

Un espace dédié : Le corner

Un espace dédié à l’entrée des magasins de lingerie, et visible à l’exterieur, destiné à l’exposition de tous ces produits, va être conçu.Pour chacun, il y aura une make-up station, un mural dédié aux Bulleuses et aux accessoires et une table dédiée au maquillage », explique la directrice générale d’Etam. Les boutiques accueilleront aussi deux à trois conseillères en beauté pour animer le corner et prodiguer des conseils aux clientes.

Attention, cependant seules les boutiques de grandes superficies et rénovées mettront en rayon les 600 produits de cosmétique. Pour la directrice générale, il ne s’agit pas d’empiéter sur les collections de lingerie, coeur historique de la stratégie du groupe; c’est pour cela que seuls les meilleurs emplacements en termes de superficie, de géographie, de chiffre d’affaires et de fréquentation ont été choisit pour présenter et vendre ces nouveaux produits.

Soyez prêtes : Dès le 2 octobre, date du lancement officiel de la gamme beauté, une dizaine de magasins devraient se doter de leur corner, dont une majorité d’adresses parisiennes. Le lancement se fera également sur Internet, avec un nouvel espace créé spécialement sur le site d’Etam. Les clientes pourront y retrouver les produits mais aussi des tutoriels beauté.

D’ici à la fin novembre, la marque espère équiper près d’une trentaine de boutiques !

Capture d’écran 2014-09-08 à 20.13.34

 

Hâte de découvrir tous ces produits !

Publicités